Diplôme / [contre] matière

La machine à dépôt de fil est une imprimante 3D, qui réalise des pièces sous forme de strates, par couches horizontales successives. Ces strates sont construites avec l’aide de deux résines complémentaires, l’une est de l’ABS pour le modèle 3D et l’autre une résine de construction pour le support, qui a vocation à disparaître. Je nomme la seconde « contre-matière », elle est générée automatiquement par la machine.

Dans ce cas précis, je décide de conserver cette contre-matière, de la traiter comme un composant à part entière dans le processus de fabrication. La conception du designer et son dessin en sont bouleversés.

L’usage de chaque objet de la gamme pour le bureau, est dessiné à travers les filtres des contraintes de la machine. Chaque typologie relève et illustre une caractéristique du processus.

Merci à Patrick de Glo de Besses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 
 
 
 
 
 

Publicités